Crash du Dewoitine D.520 - type - s/n 182
Fiche France-Crashes 39-45 créée le 17-09-2022
Date Nation Département Unité - Mission
08-02-1943 France Alger - Algérie GC 2/7 Exercice de combat en patrouille avec le Cne Le Masson à 2000 m
Localisation 3 Km S-SE d'El Hamel
Circonstances Collision avec le D.520 du Cne Le Masson (fiche) - 10h30
Commentaires Décollage 09h40 du terrain de Bou-Saada (Alg)
Sources ** Archives SHD-Carton 6D32-16 / www.memoiredeshommes
Historique 17/09/2022=Création
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Lt Jean François Hippolyte Dussard Pil FAF Décédé Inconnu 29 ans - Né le 30/06/1913 à Bellay (01) - Cne de décès: Bou-Saada (Alg)
** Les sources sont citées chronologiquement en fonction des nouvelles informations reçues ou trouvées
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Compléments (rapports - helpers - récits - liens - photos)
Extrait du Rapport d’enquête (source: Archives SHD – Carton 6D32): "Circonstances de l’Accident : Au cours du combat tournoyant, les deux avions se sont présentés à 30 degrés par l’avant, le 182 (Lieut Dussard) légèrement en piqué par rapport à l’axe longitudinal du 371 (Capitaine Le Masson), sans qu’il soit possible de déterminer dans quel plan la rencontre s’est produite (vol horizontal – virage à la verticale en position intermédiaire).
Le 182 sectionna la voilure droite du 371 à hauteur de l’emplanture de la jambe de force droite (mouvement de haut en bas visible sur le longeron du 371) et ripa sur la partie supérieure du fuselage écrasant la cabine, la tête du pilote et la plaque de blindage (qui fit levier et projeta le pilote attaché à son siège hors de la carlingue) et ouvrant le fuselage en deux.
Le plan gauche du 182 heurta le plan fixe vertical du 371 (extrémité du plan gauche encastrée dans la dérive du 371) dont l’ensemble de l’empennage fut arraché du fuselage. Simultanément, l’hélice du 371 dont une pale est sectionnée en partie médiane, entama l’atterrisseur gauche et le réservoir d’essence du 182 qui prit feu instantanément (traces de brûlé sur le parachute du Capitaine Le Masson). Le choc fut tellement violent que la voilure du 182 fut arrachée du fuselage (fixation à droite arrachée du longeron – fixation à gauche cisaillée).
Le 371 ayant perdu la moitié de son plan droit s’écrasa au sol en piqué sur le dos. Le Capitaine Le Masson tomba attaché à son siège à 50m environ de son avion. Le fuselage du 182 se ficha presque verticalement sur une colline et continua à brûler.
Le Lieutenant Dussart essaya d’évacuer son appareil en débouclant ses bretelles, mais s’écrasa avec son avion dont les tôles par inertie se replièrent sur lui en le déchiquetant (morceaux de chair épars autour de l’avion et accrochés dans la queue à hauteur de cadre T2.
La voilure du 182 tomba entre les deux avions à 150m environ du 182 et à 600m du 371 après avoir plané plus longtemps.
Causes probables : Il semble que l’un des pilotes ait perdu le contrôle de son appareil étant placé du côté du soleil et que l’autre s’en soit aperçu trop tard.
Etant donné qu’il est impossible de déterminer dans quel plan la rencontre a eu lieu, on ne saurait mettre en cause la responsabilité de l’un ou de l’autre.
Capitaine Le Masson tué sur le coup, boite crânienne écrasé par le choc : traces de sang à l’intérieur du fuselage et sur la porte du coffre à bagages – corps broyé par la chute au sol.
Lieutenant Dussart déchiqueté et calciné (ses restes brûlaient encore 2h00 après l’accident) en percutant le sol."

Moteur n°497968

Photos et croquis des épaves des D.520 ICI

Droits d'auteur, pour le concept du programme, enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925 -
Explications des menus par passage du curseur sur les menus 6D32_43-02-08_LE MASSON_DUSSARD_croq_photos -. English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net