Crash du Hanriot H.232 - type - s/n 2
Fiche France-Crashes 39-45 créée le 12-07-2021
Date Nation Département Unité - Mission
15-03-1940 France Var GBA I/51 Convoyage de Châteaudun au Luc via Lyon
Localisation Près du terrain du Luc
Circonstances Défaillance moteur (bielle coulée) - Le pilote est obligé de se poser dans un bois de petits sapins - Avion entièrement brisé
Commentaires Décollage terrain de Lyon (69)
Sources ** JM-Cartons G8250 & 2B146 (source: SHD)
Historique 12/07/2021=Création
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Lt Lebourg Pil AAF Récupéré
** Les sources sont citées chronologiquement en fonction des nouvelles informations reçues ou trouvées
Fiche de cet avion : à venir Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Extraits du rapport technique (source: SHD-Carton G8250) :
Circonstances – L’accident s’est produit à l’arrivée au terrain du Luc, en fin de convoyage. L’avion avait à ce moment environ 8 heures de vol. Il avait été pris en charge par le Lieutenant Lebourg, pilote de la 51e Escadre (3700 h. de vol), qui le convoyait au terrain du Luc.
Au départ de Lyon, le pilote s‘aperçoit que ses deux compte-tours sont en panne et lui font défaut. Après avoir décollé au petit pas, il met ses hélices sur automatique, les manettes étant environ au même emplacement que dans l’étape précédente, puis passe sur arrêt.
Peu avant l’arrivée, à environ 25 Km du terrain, pour synchroniser les moteurs, il repasse sur automatique, puis de nouveau dur arrêt. Pendant tout le trajet, la vitesse de l’avion fut égale à celle d’un deuxième avion, du même type, qui volait dans son voisinage. […] Avant d’arriver au terrain, les deux pilotes volant toujours de concert, descendent et se présentent ensemble sur la piste pour effectuer un passage. A ce moment, le pilote du 2ème avion voit l’appareil du Lieutenant Lebourg se mettre à vibrer exagérément et s’écarter.
Le Lieutenant Lebourg voit un nuage de fumée et d’huile se dégager du moteur droit. L’avion se met à vibrer de façon excessive.
Le pilote essaye de remettre plein gaz au moteur gauche, mais le moteur reprend mal, l’avion vibre beaucoup, perd sa vitesse et sa hauteur. Il décide d’atterrir droit devant lui dans un bois de pins de petite taille. […]
Origine : Il semble que la cause de l’accident se trouve dans le dérèglage de la bielle n°1 par suite d’un grippage sans que l’on puisse préciser la cause de ce grippage. A aucun moment le pilote n’a remarqué de baisse dans la pression d’huile, ni d’élévation de la température d’huile.

Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925
Explications des menus par passage du curseur sur les menus 2B146_40-03-15_LEBOURG (photos) - JMO G8250 P1170112 -. English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net