Crash Landing du Typhoon - Mk.Ib - s/n JP577 HH°T
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 28-04-2021
Date Nation Département Unité - Mission
16-08-1943 Angleterre/Common. Pas-de-Calais 175 Sq RAF 83 Grp 2e TAF Ramrod 205 - Escorte de 40
Douglas Boston - Photo du site jn.passieux.free.fr
Boston
sur Denain (59)
Localisation 3 Km SO d'Auxi-le-Château - 22 km NE Abbeville
Circonstances Abattu par la flak - Crash-landing vers 17h30 -
Commentaires Décollage 17h00 de Midley (Lydd), Kent (UK)
Sources Jean-Luc Maillet & Michel Coste (sources: Tony Wood / Conscript-Heroes / www.evasioncomete.be) / Jean-Luc Maillet / Henri Corroy (source: Livre La ligne de démarcation
par Colonel Rémy
Ed Perrin
La ligne de démarcation
) / Nat Archives UK
Historique 08/12/2011=Création - 21/09/2014=Modif départ,comm pil - 17/02/2021=Modif depart,local,circonst - 24/02/2021=Ajout lien - 28/04/2021=Ajout rapport
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Sgt Harold Edwin Merlin Pil RAF Evadé 700710 - Né le 03/02/1920 - Pretoria, Union of South Africa - Passe en Suisse, emprisonné puis revient en France, intègre un maquis - Retour base 15/09/1944 depuis Bruxelles, Belg - Rapport d'évasion WO 208/3323/2432
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Le 16 Août 1943, touché par la Flak, le Sgt Merlin est obligé de se poser mais le choc le rend inconscient pendant une vingtaine de minutes. Quand il reprend conscience, il découvre que les servants de la batterie le prennent pour cible. Il quitte l’avion et se met à l’abri dans un bois.
Il contacte un peu plus tard des paysans qui lui donnent à manger puis se dirige vers le Sud-Est. Il est aux abords de Doullens (80) vers 04h00 le 17, se cache dans un bois et repart à 21h00 vers Gouches-Luchuel (80) qu’il atteint le 18. Il se cache dans une grange puis approche une maison en dehors du village où on lui donne à manger et un vêtement.
Ne voyageant que la nuit, il va sur Lucheux (80), est hébergé jusqu‘au soir suivant puis, escorté par l’un des hommes, va sur Frévent (62) à bicyclette puis sur Sibiville (62) où il est hébergé jusqu’au 10 Septembre. Pendant ce temps, on lui donne des vêtements civils, carte d’identité et carte de travail.
Le 10 Septembre il repart à Auxi-le-Château où il est hébergé. Le 3 Octobre, il est informé qu ‘il va pouvoir quitter la France avec 7 autres aviateurs. Mais quelques jours plus tard arrive le Sq/L Checketts (fiche 5301) abattu vers Abbeville et gravement brûlé. Le Sgt Merlin insiste pour que Ckecketts prenne sa place.
Le 26 Octobre il quitte Auxi pour Paris où il séjourne jusqu’au 7 Novembre 43. Il est conduit en train à Annecy (74) puis en bus à St-Gervais-les-Bains (74) et à pied à Praz-sur-Arly (74) où son guide le quitte. Il revient alors à St-Gervais, loge dans un hotel jusqu’au 9 et repart en bus à Annecy. Il part ensuite à pied sur St-Julien où il arrive le 11. Arrêté par la milice française, il parvient à s’échapper et trouve refuge dans une ferme. La nuit suivante, il passe la frontière Suisse.
Le 12 Novembre il est arrêté par les autorités suisses et emprisonné à Berne le 13 après interrogatoire. Le 20 il est libéré et mis en quarantaine jusqu’au 24. Le 11 Décembre, il participe à une réception à la British Legation mais se fait arrêter le 12 pour violation de la quarantaine et est à nouveau emprisonné et dirigé sur le camp d’internement d'Arosa jusqu’au 22 Avril 44.
A cette date, il quitte le camp avec 2 autres aviateurs et retourne en France. Ils passent la frontière près de Damvant, se cachent la journée et marchent la nuit. Le 26 ils arrivent à Audincourt (25) où des paysans les restaurent puis à Montbéliard (25) où ils ont de nouvelles cartes d’identité, puis à Belfort (90) par train.
Tandis que ses compagnons partent vers Perpignan (66), Merlin prend le train pour Paris où il est hébergé à plusieurs endroits jusqu'au 24 Juillet. Ensuite il part à pied et en auto-stop pour Frévent (62) puis Sibiville puis Berles(62) d’où il contacte les Forces Alliées le 14 Septembre. Emmené en Jeep à Bruxelles et rapatrié par air.
Quelques personnes ayant aidé le Sgt Merlin :
- Mr Joseph Becker – Auxi-le-Château (62)
- Mr Raymond Hetroy - Frévent (62)
- Mr Emile X - Librairie du Sacré Cœur à Lille (59)
- Melle Mireille Combas – 17 rue des Accacias, Paris
- Mr Marcus Celli - Bar Place Possoz, Paris
- Mr Tony Viviani - Rue Vercingétorix, Paris – Guide de Paris à Praz-sur-Arly
- Mr Ernest Sevaz - St-Julien-en-Génevois (74) – Hébergeur et passeur
- Mr Schorpp - Montbéliard (25)
- Mr Jean Masseron - St-Pol-sur-Ternoise (62)
- Mr Adolph Boucly - Bailleulmont (62)

Photo de l'épave du JP577 - livre Hawker Typhoon And Tempest: A Formidable Pair Page suivante - (Lien transmis par C Dannau)

Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925
Explications des menus par passage du curseur sur les menus Rapport de 11 pages très détaillées sur son parcours 3323_2432_MERLIN - ORB-27-1110-31 /32 -. English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net