Crash du Halifax - Mk.II - s/n DT806 TL°Z
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 29-05-2021
Date Nation Département Unité - Mission
11-04-1943 Angleterre/Common. Ardennes 35 Sq RAF Madras Presidency Frankfurt (All)
Localisation Fleigneux - 6 km NNE de Sedan
Circonstances Abattu au retour près de Luxembourg par un chasseur de nuit piloté par Lt Helmut Bergmann à 16000 pieds - Avion en feu évacué en parachute vers 01h30
Commentaires Décollage 23h41 le 10 de Graveley , Cambridgeshire UK
Sources ** J-L Maillet (sources: lostbombers / CWGC) / Michel Auburtin (source: La Guerre Aérienne
au-dessus du département des Ardennes
Vol 1 Juillet 1940 - Décembre 1943
par F et P Roger
Livre: La Guerre Aérienne-Vol 1
-p58) / https://35squadron.wordpress.com/2018/11/16/captains-of-aircraft-1943 / National Archives Kew
Historique 16/10/2011=Création - 31/01/2015=Ajout circonst,comm évadé - 23/11/2016=Ajout lien - 20/04/2021=Ajout prénoms,comm Pil/Modif circonst - 29/05/2021=Ajout rapports
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Sgt Anthony Claude Beddoe Mec RAF VR Décédé Cim Com Fleigneux (08) TJ * 904734 – 26 ans – Fils de Claude et Helen Dorothy Beddoe of Knowle, Bristol UK – mari de Blanche Beddoe
Sgt John Richard Jones Nav RAF VR Prisonnier 1334366 - PoW No.1012- Stalags Luft I/Luft VI/L4 - Fiche de prisonnier WO 416/201/216
Sgt Ronald Arnold Kempsell Rad/M RAF VR Prisonnier 1377258 - Né le 26/08/1912 à London UK - PoW No.1013 - Stalags Luft I/Luft VI/L4 - Fiche de prisonnier WO 416/206/361
Sgt Samuel James Knight MitA RAF VR Décédé Cim Com Fleigneux (08) TJ * 1311941 – 22 ans – Fils de Samuel Howard Knight et Gladys Mary Knight, de Dundry, Somerset UK
F/O George Frank Lambert Pil RAF En fuite 63419 - Né le 02/03/1920 - Melton Constable, Norfolk UK - 23e mission - Evasion vers la Suisse puis Pyrénées/Espagne/Gibraltar - Retour UK 24/02/1944 - Rapport WO 208/3318/1785 - Sera tué le 05/07/1944 avec le Lancaster ND731 et inhumé à Emancé (grade: Sq/L)
F/O Vernon Reginald Matthews Bomb RAF VR Décédé Cim Com Fleigneux (08) TJ * 122220 – 22 ans – Fils de Reginald Charles et Winifred Lilian Matthews, de Milehouse, Plymouth UK
Sgt Reginald Albert Nason MitS RAF VR Décédé Cim Com Fleigneux (08) TJ * 1397903 – 21 ans – Fils de William J. Nason et Maud M. Nason - mari de Gladys Ivy Nason, de Gisleham, Suffolk UK
* L'astérique placé à la fin d'un lieu d'inhumation indique qu'il est confirmé
** Les sources sont citées chronologiquement en fonction des nouvelles informations reçues ou trouvées
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Compléments (rapports - helpers - récits - liens - photos)
Résumé du rapport de perte K.134 (source: Archives Nationales de Kew UK):
En route vers la cible, le Halifax DT806 est attaqué à 16000 pieds par un chasseur de nuit venant de l’arrière, par le bas et légèrement sur tribord. Des petites flammes sont remarquées au niveau du réservoir n°1. Le pilote demande au mécanicien de surveiller ce feu.
Le pilote amorce une « evasive action » et plonge jusqu’à 14000 pieds. Il ouvre les portes de la soute à bombes en se préparant à larguer les bombes, quand le mitrailleur arrière lui annonce une nouvelle attaque. Il se lance alors dans la manœuvre du
Image issue du site 425alouette.wordpress.com
corkscrew
.
Quand le pilote reprend son vol en ligne droite, on lui annonce que l’incendie s’aggrave et craignant une explosion du réservoir, ordonne l’évacuation
Le navigateur, le bombardier et le radio sautent par la trappe avant. Les autres sont censés avoir sauté par la trappe arrière. Le pilote engage alors « George », le pilote automatique, mais l’avion part aussitôt dans un violent virage à tribord. Il essaye de désengager George sans succès et l’avion continue de tourner. Il a quelques difficultés à rejoindre la trappe d’évacuation, le siège strapontin ayant basculé et étant bloqué. Il finit par y arriver et saute la tête la première.
Il ne trouve pas la « rip-cord » mais au bout de quelques secondes le parachute s’ouvre de lui-même. Pendant sa descente, il voit le Halifax en flammes toucher le sol suivi d’une « big explosion ». Il brûlera pendant 2 ou 3 heures.

Résumé du parcours du F/O George F Lambert (source: Archives US – WO208/3318/1785):
Le F/O Lambert se pose dans une clairiere vers 01h30. Après avoir enterré son équipement, il marche vers l’Ouest, croyant être en Allemagne. Pour cette raison, il évité les contacts humains.
Il marche 4 nuits, se cachant la journée sans savoir où il se trouve, n’ayant vu aucun poteau indicateur. In enfile un pull-over au-dessus de sa « battledress » et un foulard autour de son cou et se dirige vers la Suisse.
Le 15 Avril, il est vu par un gardien de troupeau qui s’avère être un Russe. Il lui donne à manger et à boire. Depuis le 11, il vit sur sa boite de secours. Il découvre alors qu’il est près de Sedan.
Le 17, près de Stenay, à Laneuville, un fermier le ravitaille et lui conseille d’aller prendre un train à Montmédy, ce qu’il fait. Arrivé à Nancy, il n’y a pas de train pour Belfort avant le lendemain. Il sort donc de Nancy et va dormir dans un bois.
Le 19, il prend le train pour Belfort puis part à pieds vers Delle près de la frontière Suisse.
A Froidefontaine (25), il doit traverser un pont gardé par 2 français en armes. Après avoir essayé le bluff en se faisant passer pour un Polonais, il doit décliner sa vraie identité. Le plus jeune des gardes l’emmène dans un champ puis revient le chercher plus tard et l’emmène chez lui. Il y reste une nuit et le jour suivant.
Quand il est sûr d’être en Suisse, il se laisse arrêter par un garde. Il est emmené à Boncourt puis emmené à Porrentruy, puis à Berne le 27 Avril où il est libre.
On le retrouve fin 1943 dans le rapport du Sq/L Fletcher Taylor (#1787) qui a réuni un groupe d’évadés en partance pour Gibraltar. Ils passent la frontière Suisse le 8 Janvier 1944 à Soral, vont à Frangy (74) où ils sont répartis dans plusieurs maisons.
Suite à des arrestations de membres de l’organisation par la Gestapo, le groupe ne peut quitter Frangy que le 26 Janvier, en taxi jusqu’à Seyssel puis en train pour Perpignan via Lyon et Narbonne. A Perpignan, ils sont répartis dans plusieurs endroits. Lambert va chez une institutrice avec Taylor, Lister (#1024)et Brown (#1782).
Le groupe part pour la traversée des Pyrénées la nuit du 29 Janvier jusqu’à la rivière Tech. Ils passent la journée du 30 « misérablement » en sous-bois à flanc de montagne.
La nuit suivante, ils passent en Espagne et Lambert rejoint Gibraltar avec un petit groupe dont Taylor, via Figueras (où un homme leur prend leur argent et leurs cartes d’identité contre du ravitaillement), Barcelone, Madrid, Seville et Huelva en train et autocar.

Document d'inhumation à Fleigneux sur archive.cloud.cwgc.org (Lien transmis par Claude Dannau)

Droits d'auteur, pour le concept du programme, enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925 -
Explications des menus par passage du curseur sur les menus ORB 27-380-8 - AIR 14-1442-297 -. English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net