Crash de l' Amiot 143 - type
Source: Revue Camouflage et marques n°1 aviation française
Bn5
- s/n 136 E-410
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 20-01-2023
Date Nation Département Unité - Mission
16-05-1940 France Haute Marne GB II/38 Attaque de colonnes allemandes dans le secteur Liart (08)
Localisation Près d'Autreville-sur-la-Renne ou Bricon
Circonstances Sitot le décollage, une panne d'un moteur survient - Le Cdt/B fait larguer les bombes qui explosent sur une colline et brisent des commandes de l'avion - L'avion s'écrase finalement, faisant 2 tués et 1 blessé
Commentaires Décollage 23h15 de Chaumont-Semoutiers (52) - Chargement: 8 bombes de 100 Kg
Sources ** F&P Roger / D.Lautridou (source: MemoireDesHommes) / Frédérique Roustant (source: forum.aviation-ancienne.fr) / Claude Dannau (source: fana de l'aviation) / Michel Auburtin (source: Livre L'Amiot 143
par J Ribeiro et M Ledet
Ed Lela
L'Amiot 143
) / SHD Carton G8248
Historique 19/03/2011=Création - 12/05/2015=Ajout mission,circonst,comm av/Modif etat équip - 06/09/2016=Ajout lien - 29/11/2016=Modif sérial - 20/01/2023=Ajout comm av,prénoms - 21/01/2023=Ajout Rapp
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Cne Louis Charles Destannes Cdt/B AAF Décédé Cim de Saint-Aignan Chaumont (52) 34 ans - Né le 24/04/1905 à Aurillac (15) - Cne de décès: Bricon (52)
S/Lt Robert Pons Pil AAF Récupéré
S/Lt Louis Achille Vial Obs AAF Décédé Cim de Saint-Aignan Chaumont (52) CxG - 23 ans - Né le 16/04/1917 à Cagnes-sur-Mer (06) - Cne de décès: Bricon (52)
Sgt/C René Bauer Mit AAF Récupéré
Adj/C André Leclerc Rad AAF Récupéré Blessé
** Les sources sont citées chronologiquement en fonction des nouvelles informations reçues ou trouvées
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Compléments (rapports - helpers - récits - liens - photos)
Compte-Rendu de perte d’équipage (source: SHD – Carton G8248)
Circonstances : Aussitôt décollé et après avoir atteint une altitude de 250 mètres environ, au-dessus du terrain, baisse de régime du moteur gauche suivie immédiatement de grippage.
Impossibilité de rejoindre le terrain. L’équipage, perdant de l’altitude, cherche à larguer les bombes des G.P.U., mais ils se trouvaient à ce moment à la verticale du sommet d’une colline. Leur explosion crible l’avion d’éclats et coupe des commandes. Le pilote à ce moment n’est plus qu’à une centaine de mètres d’altitude ; il essaye de maintenir l’avion en cabré sur le moteur restant. L’avion, finalement, percute au sol où il perd son atterrisseur droit, dérape côté gauche en avant, et s’écrase 100 mètres plus loin, en fauchant la partie inférieure du fuselage avant, dans laquelle se trouvaient le Capitaine Destannes et le Sous-Lieutenant Vial, tués sur le coup, et l’Adjudant-Chef Leclerc, atteint de fortes contusions (il a fallu lever la queue de l’appareil avec l’aide de soldats accourus pour pouvoir le dégager). Seuls le Pilote et le Mitrailleur arrière sont indemnes.
Une équipe de dépannage est venue soulever l’appareil pour dégager les corps.

Récit du crash (page 12) sur commandantdelaubier.info
Photo de l'épave de L'Amiot 143 n°136 ICI (Photo Revue Avions n°21 page 26 - Transmise par Claude Dannau)

Droits d'auteur, pour le concept du programme, enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925 -
Explications des menus par passage du curseur sur les menus VIAL_LA_F253 - CR perte P1220987 /8 -. English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net