Crash du Breguet 691/693/695 - type 693
Source: Revue Camouflage et marques n°1 aviation française
AB2
- s/n 25
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 11-07-2021
Date Nation Département Unité - Mission
22-05-1940 France Aisne GBA I/51 Attaque colonne blindée sur axe St-Quentin (02)/Cambrai (59) - Bombardement Village du Catelet (02) et du Pont de Valems - 3 avions
Localisation Benay - 2,5 km de Essigny-le-Grand - 12 km S St-Quentin
Circonstances Abattu par chasseur piloté par Lt Von Werra du II/JG3 vers 11h35 ou peut-être par la flak
Commentaires Décollage Etampes (91)
Sources ** G.L'Herbier-Montagnon / Michel Coste (Icare n°80 et 87 / JG3 Claims in WWII / Livre The Battle of France
Then and now.
Peter D Cornwell
Livre The Battle of France
) / Claude Dannau (source: Mairie d'Essigny / www.passionair1940.fr) / CR mission (SHD-Carton G8250)
Historique 02/03/2017=Modif 2 inhum,circonst - 05/08/2017=Ajout lien/Modif type - 11/07/2021=Modif nom Can,mission/Ajout rapport
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
S/Lt Michel André Marie Rostand Pil AAF Décédé Corps rendu à la famille CxG+P/LH - 23 ans - Né le 22/10/1916 à Flamanville (50) - Cne de décès: Essigny-le-Grand (02)
Cpl/C Andre Fernand Giraudon Can AAF Décédé Corps rendu à la famille 22 ans - Né le 22/08/1917 à Clermont-Ferrand (63) -
** Les sources sont citées chronologiquement en fonction des nouvelles informations reçues ou trouvées
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Extraits du Compte-rendu de perte d’équipage (source: SHD-Carton G8250) :
Circonstances – Le S/Lieutenant ROSTAND, Chef de section, était en tête de la formation de 3 avions, en vol rasant. Il a bombardé le village du Catelet, une bombe a été vue tombant de l’appareil. Immédiatement après, il a effectué un virage à gauche et s’est écrasé au sol, après un quart de tour de vrille. L’avion et son chargement ont explosé au sol.
Cause - Aucun autre renseignement que ceux ci-dessus fournis par les sectionnaires n’a été reçu. Cependant, l’un des sectionnaires prétend avoir vu le S/Lieutenant ROSTAND sortir son train d’atterrissage quelques instants avant l’accident.
Il semble que les deux hypothèses suivantes peuvent être faites :
- Le S/Lieutenant ROSTAND aurait fait un virage brutal pour essayer de voir le résultat de son bombardement. L’avion aurait été touché à ce moment par un projectile qui aurait pu provoquer la sortie inopinée du train.
- Le S/Lieutenant ROSTAND aurait été touché lui-même et gravement blessé, aurait perdu le contrôle de son appareil.

Photo plaques commémorative sur www.aerosteles.net (Transmis par Claude Dannau)

Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925
Explications des menus par passage du curseur sur les menus ROSTAND_MAM_F1783 - G8250 C-R P1170078 à 87 -. English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net