Crash Landing du Mosquito - type B.IV - s/n DZ482 AZ°P
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 21-01-2023
Date Nation Département Unité - Mission
29-06-1944 Angleterre/Common. Pas-de-Calais 627 Sq RAF Beauvoir-Wavans 62 : site
V1 (Vergeltungswaffe ) - Photo du site pics-aeronef.discutfree.com
V1
Localisation SO Boubers-sur-Canche - 12 km SSO St-Pol-sur-Ternoise
Circonstances Touché par l'explosion prématurée d'un
V1 (Vergeltungswaffe ) - Photo du site pics-aeronef.discutfree.com
V1
au retour de mission - Moteurs coupés, atterrissage train rentré dans la campagne
Commentaires Décollage 12h37 le 29/6 Woodhall Spa, Lincolnshire UK
Sources ** Listes des bombardiers et équipages perdus:
Royal Air Force - Bomber Command Losses of the Second World War
par WR
Listes des bombardiers et équipages perdus:
Royal Air Force - Bomber Command Losses of the Second World War
par WR Chorley
WR Chorley
/ BomberCommand / RAFcommands / Claude Dannau (source: Somme and Bresle Battle-Facebook) / Dominique Auzéau
Historique 26/12/2016=Ajout comm Nav/Modif circonst - 14/10/2017=Ajout prénoms Pil - 21/01/2023=Ajout Rapp,comm Nav
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
F/O Julian George de Breton Platts Pil RAF VR Prisonnier 147194 - Jambe fracturée - Hospitalisé puis Pow 6632 Stalag Luft III Sagan
F/O C George Thompson Nav RCAF En fuite J/16603 - Né le 23/06/1922 - Verdun, Quebec, Canada - Retour UK 11/09/1944 - Rapport WO 208/3323/2431
** Les sources sont citées chronologiquement en fonction des nouvelles informations reçues ou trouvées
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Compléments (rapports - helpers - récits - liens - photos)
Rapport E&E F/O Thompson – ( We took off from Woodhall SPA on 26 Jun 44 at 1215 hrs in a Mosquito aircraft. I baled out at 1315 hrs approximately two kms South of Sus (N 2296). I left my parachute and harness hanging in a tree and hid my west and dinghy in the wood. Shots were fired at me as I descended and after I had landed. I hid in the wood until 2030 hrs, when I walked West through the wood, after having removed my badges of rank, etc. I walked across country to Bougue-Maison (N 1694), where I contacted some French people who gave me food. I continued walking for a time and spent the remainder of that night in a barn. On 30 Jun I contacted a boy from the farm where I had spent the previous night. He took me to the farmhouse, where I was given food and civilian clothes. Later that day the boy took me to a house in Bouque-Maison, where I stayed until 20 Aug. I was provided with an identity card and carte de travail on 8 Jul. From 20 Aug to 1 Sep I stayed at various houses. I contacted the Allied forces in Berles (N 3690) on 1 Sep. I remained in Berles until 3 Sep, when I helped to locate eight evaders in the district. These evaders were handed over the R.A.F. Regiment at St Thibault (N 3379) on 4 Sep. I returned to Bailleulmont (N 3592) and stayed there until 6 Sep, when I left for Brussels, where I arrived on 11 Sep.
Appendix C - On approximately 20 Aug 44 I met F/O H.E. Merlin, Service No.700710 or 7071, R.A.F., a Typhoon pilot who baled out in Aug 43. On 21 aug I went with F/O Merlin to Rebreuviette (N 1899). We travelled on bicycles. I stayed there with a grain merchant (name unknown) until 24 Aug. On that day F/O Merlin and I cycled to Berles (N 3690), where we stayed at the home of M. Malvoisin and met Lt Caron, French Army, and M. Maurice Lefebvre. On 24 aug F/O Merlin, Lt Caron, M. Lefebvre, M. Adolphe Bouglie, and an unknown man, and I laid two mines on the railway track near Bailleulmont (N 3592). At 1200 hrs on 25 Aug at 130-ton locomotive was derailed. Ten German soldiers were killed and a large number were wounded by our mines. On 26 Aug I met two American airmen (names unknown) at the home of Mme Bouglie, Bailleulmont. These airmen had been at her home for approximately six months. From 26 Aug to 1 Sep I hid in the woods near Bailleulmont with these Americans. On 5 Sep F/O Merlin, Lt Caron, and I were informed that a group of about 80 terrorists in the area of St Pol-Doullens-Arras were endeavouring to steal money and valuables from German P/W who were being guarded by French patriots until they would be collected by the Allied Forces. These terrorists succeeded in killing nine German officers at Berles on 3 Sep and in stealing all their valuables. We were also informed that these terrorists had threatened to shoot F/O Merlin, Lt Caron and myself on sight because we had been engaged in protecting the interests of the German P/W. On 8 Sep I met M. Joe Becker of Auxi-le-Chateau (H 9997). He has been working in conjunction with F/O Merlin for the past 12 months. Lt Caron gave me 2000 francs during the period I was with him.
Original
) - source: Nat Arch – WO 208/3323/2431 du 12/09/1944 - Trad Ph Laroyenne :
Nous avons décollé de Woodhall SPA le 26 juin 44 à 12 h 15 dans un avion Mosquito. J'ai sauté à 13h15 à environ deux kilomètres au sud de Sus-St-Léger (N 2296). J'ai laissé mon parachute et mon harnais suspendus dans un arbre et j'ai caché ma Gilet de sauvetage gonflable (du nom de Mary 'Mae' West au buste généreux) Mae West et mon canot dans le bois. Des coups de feu ont été tirés sur moi pendant que je descendais et après avoir atterri. Je me suis caché dans le bois jusqu'à 20h30, date à laquelle j'ai traversé le bois vers l'Ouest, après avoir retiré mes insignes de grade, etc. J'ai traversé la campagne jusqu'à Bouquemaison 80 (N 1694), où j'ai contacté des Français qui m'ont donné à manger. J'ai continué à marcher pendant un certain temps et j'ai passé le reste de la nuit dans une grange. Le 30 juin, j'ai contacté un garçon de la ferme où j'avais passé la nuit précédente. Il m'a emmené à la ferme, où on m'a donné de la nourriture et des vêtements civils. Plus tard dans la journée, le garçon m'a emmené dans une maison à Bouquemaison, où je suis resté jusqu'au 20 août. On m'a fourni une carte d'identité et une carte de travail le 8 juillet.
Du 20 août au 1er septembre, j'ai séjourné dans différentes maisons.
J'ai contacté les forces alliées à Berles 62 (N 3690) le 1er septembre. Je suis resté à Berles jusqu'au 3 septembre, date à laquelle j'ai aidé à localiser huit évadés dans le secteur. Ces évadés ont été remis à la Régiment de la R.A.F. à St Thibault (N 3379) le 4 septembre. Je retournai à Bailleulmont 62 (N 3592) et y restai jusqu'au 6 septembre, date à laquelle je partis pour Bruxelles, où j'arrivai le 11 septembre.
Appendix C: Vers le 20 août 44, j'ai rencontré le F/O H.E. Merlin (fiche), Service N°700710, R.A.F., un pilote de Typhoon qui sauta en parachute en août 43.
Le 21 août je suis allé avec le F/O Merlin à Rebreuviette 62 (N 1899). Nous avons voyagé à bicyclette. J'y suis resté chez un marchand de céréales (nom inconnu) jusqu'au 24 août. Ce jour-là, le F/O Merlin et moi avons pédalé jusqu'à Berles (N 3690), où nous sommes restés chez Mr Malvoisin, Berles 62 et avons rencontré le Mr Caron, de l'armée française, et Mr Maurice Lefebvre.
Le 24 août, le F/O Merlin, le Lt Caron, M. Lefebvre, Mr Adolphe Bouglie, et un inconnu, et moi avons posé deux mines sur la voie ferrée près de Bailleulmont (N 3592). À 12 h 00 le 25 août, une locomotive de 130 tonnes a déraillé. Dix soldats allemands ont été tués et un grand nombre ont été blessés par nos mines.
Le 26 août, j'ai rencontré deux aviateurs américains (noms inconnus) chez Mme Bouglie, Bailleulmont. Ces aviateurs étaient chez elle depuis environ six mois. Du 26 août au 1er septembre, je me suis caché dans les bois près de Bailleulmont avec ces américains.
Le 5 septembre, le F/O Merlin, le Lt Caron et moi-même avons été informés qu'un groupe d'environ 80 terroristes dans la région de St Pol-Doullens-Arras tentait de voler de l'argent et des objets de valeur à des prisonniers de guerre allemands qui étaient gardés par des Français patriotes jusqu'à ce qu'ils soient récupérés par les forces alliées. Ces terroristes ont réussi à tuer neuf officiers allemands à Berles le 3 septembre et à voler tous leurs objets de valeur. Nous avons également été informés que ces terroristes avaient menacé de tirer à vue sur le F/O Merlin, le Lt Caron et moi-même parce que nous avions été engagés dans la protection des intérêts des prisonniers de guerre allemands.
Le 8 septembre, j'ai rencontré Mr Joe Becker d'Auxi-le-Château 62 (H 9997). Il travaille en collaboration avec le F/O Merlin depuis 12 mois. Le Lt Caron m'a donné 2000 francs pendant la période où j'étais avec lui.

Droits d'auteur, pour le concept du programme, enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925 -
Explications des menus par passage du curseur sur les menus ORB 27-2148-16 /15 -. English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net