NUIT DU 5 au 6 JUIN 1944 - OPERATION TONGA
Etude réalisée par Michel Coste (62)

SITUATION GEOGRAPHIQUE DE L'OPERATION TONGA

Carte géographique de l'opération Tonga (Geoportail)

PREPARATION DU DEBARQUEMENT ALLIE

Le 12 février 1944, le général Dwight D Eisenhower commandant suprême des forces expéditionnaires alliées, reçut l'ordre de pénétrer en Europe et, conjointement avec les autres nations alliées, d'entreprendre des opérations militaires dont le but sera le coeur de l'Allemagne, la destruction de ses forces armées et ouvrir un second front réclamé par Staline pour soulager l'effort des armées soviétiques.

L'équipe de l'état-major du commandement suprême des alliés étudia trois aires d'invasion possibles: le Pas-de-Calais, la Normandie et la Bretagne.
La Bretagne fut rejetée en raison de son éloignement de la Grande-Bretagne et des objectifs alliés en Europe, le Pas-de-Calais était quant à lui trop évident. On décida donc que la Normandie, avec Cherbourg, son grand port, constituait un meilleur choix.

Lors de l'élaboration du projet Overlord, l'état major allié avait réparti aux alliés les différentes missions des forces maritimes, aériennes, et terrestres et préparé l'organisation du débarquement.
Le jour du débarquement (Jour-J, D-Day), initialement fixé au 1er mai 1944, est repoussé au 1er juin puis au 6 juin en raison des mauvaises conditions atmosphériques.

Le 6 juin, de 6h30 à 7h45, plus de 170000 hommes débarqueront sur les
Secteurs de débarquement (carte de www.dday-overlord.com)
plages normandes
-- Utah Beach et Omaha Beach pour les américains, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach pour les troupes anglo-canadiennes et françaises - après une préparation d'artillerie et un bombardement aérien systématique des cibles ennemies.

Pour préparer et permettre le bon déroulement du débarquement, l'état-major avait prévu dés la veille toute une série d'interventions aéroportées dans le but de détruire des sites ennemis, d'occuper des points névralgiques et de retenir d'éventuels renforts ennemis.
Les troupes aéroportées, à la fois sous commandement anglais et américain, dés 23h55 le 5 juin, sont larguées sur le continent en différents points pour exécuter les missions prévues. Elles auront un rôle déterminant sur l'évolution favorable du débarquement.
Ces troupes prévues pour sécuriser en avant-garde le débarquement devront être acheminées soit par parachutages, soit par largages de planeurs sur les Drop Zones (DZ), par la 6th Airborne de la RAF et la 9th TAF de l'USAF qui assureront le convoyage aérien.
Chacune des troupes aéroportées aura des missions précises sur des territoires et des cibles ennemis bien distincts que nous nous attacherons à étudier dans cette étude.

LES MISSIONS AEROPORTEES ANGLAISES

Unités aériennes :
6th Airborne. (Royal Air Force. Airborne Transport Forces)

N° 38 Group :
295, 570 Sqns. Base: Harwell, Berkshire.
296, 297 Sqns. Base: Brize Norton, Oxfordshire
190, 620 Sqns. Base: Fairford, Gloucestershire.
196, 299 Sqns. Base: Keevill, Wiltshire.
298, 644 Sqns. Base: Tarrant Rushton, Dorset.

N° 46 Group :
233 Sqn. Base: Down Ampney, Gloucestershire.
512, 575 Sqns. Base: Blakehill Farm, Oxfordshire
190, 620 Sqns. Base: Broadwell, Oxfordshire.

Les appareils utilisés pour le parachutage ou le largage, suivant les unités, étaient des
Avion Short Stirling (photo de www.raf.mod.uk)
Short Stirling
, des
Avion Armstrong Albemarle (photo de www.airwar.ru)
Armstrong Albemarle
, et des
Avion Dakota (photo de fr.academic.ru)
C-47 Dakota
. Les planeurs étaient des
Planeur Horsa (photo de www.avionslégendaires.net)
Horsa
, et des
Planeur Hamilcar (photo de crash-aerien.aero)
Halmicar
.

Les fiches techniques de ces appareils se trouvent dans ce site, à la rubrique Caractéristiques des avions

L'OBJECTIF

Tenir le flanc gauche du secteur de débarquement à l'arrière de Sword Beach.

Zones d'atterrissage (Landing-Zone) et de largage (Drop-Zone) prévues dans la nuit de 5/6 Juin 44 :
LZ-X : Rivière Orne et Canal.
LZ-Y : Rivière Orne et Canal.
DZ-V : Varaville.
DZ-K : Touffréville.
DZ-N : Ranville.
LZ-N : Ranville.
LZ-W : St-Aubin-d'Arquenay.

PREPARATION DE L'OPERATION TONGA

Opération 'Coup de Main'
En premier lieu s'assurer le contrôle des 2 ponts les plus proches du lieu de débarquement: ceux de Bénouville (Pegasus Bridge) et Ranville (Horsa Bridge) ayant un intérêt stratégique primordial, annihiler les défenses pour empêcher l'apport de renforts et plus spécialement des blindés ennemis.
LZ-X : 3 horsa n°91,92,93.
LZ-Y : 3 horsa n°94,95,96.

00h20 - Balisage des lieux de débarquement aérien par des éclaireurs (Pathfinders).
DZ-N : 7 Albemarle (Pathfinders 5e Para Brigade).
DZ-V : 16 Albemarle (Pathfinders 3e Para Brigade).
DZ-K : 4 Albemarle (Pathfinders 8e Para Brigade).

Opération 'Tonga'
Elle s'opéra par largage ou parachutage, quelques six heures avant l'assaut du débarquement terrestre, ayant pour but d'apporter l'ensemble des 3eme et 5eme Brigades parachutistes, ainsi que l'Etat Major de la Division et des éléments lourds de défense (Artillerie anti tank).

00h50 - Entreprendre le débarquement aérien de la majeure partie de la 6eme Division aéroportée pour soulager et renforcer l'attaque initiale, détruire les cinq ponts sur la Dives pour empêcher l'arrivée de renforts allemands et préparer l'attaque de la batterie de Merville prévue à 04h30 avec l'apport de troupes et de matériel.
DZ/LZ-N : 89 Stirling (5e Br Para) - 27 Dakota (5th Br Para) - 19 Albemarle (5th Br Para) - 2 Stirling (HQ 3eA/B Div)
DZ-V : 71 Dakota - 11 Horsa (3th Br Para, 8e Bat)
DZ-K : 37 Dakota - 6 Horsa (8th Para Bat)

03h20 - Largage aérien du reste de l'Etat Major de la 6th Aiborne Division, des éléments des troupes du génie et des Régiments d'Artillerie.
LZ-N : 68 Horsa - 4 Hamilcar

04h30 - Largage d'un détachement du 9th Para Bataillon dans le périmètre proche de la Batterie de Merville pour la détruire avec l'aide des renforts apportés à 00h50.

LES RESULTATS

00h20 - Les planeurs furent lâchés au dessus de Cabourg. Le premier (Horsa n°91-PF800) se pose à quarante mètres du pont de Benouville, les deux autres (Horsa n°92-LW943, Horsa n°93-LH469) atterrissent à une centaine de mètres.
Composition des 3 planeurs ici

Les planeurs n°94 (PF723) n°95 (LJ326) se posent à 150 mètres du pont de Ranville, le sixième n°96 (PF791) atterrit à plus de douze km de l'objectif.
Composition des planeurs 94 et 95 ici

Sous la conduite du Major HOWARD, les troupes aéroportées anglaises prirent le contrôle des deux ponts (Bénouville et Ranville).
La mission accomplie il s'agissait de tenir et d'attendre la relève de Lord LOVAT arrivant par la mer.
Renforcée par des éléments parachutistes de la 6eme Division, il dût repousser et contenir les contre-attaques allemandes.
A 13h02 la jonction avec les troupes de Lord LOVAT fût effective. Les troupes aéroportées se retirèrent après avoir remis les ponts intacts.

00h20 - Le balisage des Drop Zone prévues pour le parachutage des troupes de la 6eme Division Aéroportées (DZ-N au NE de Ranville, DZ-V Ouest de Varaville, DZ-K Ouest de Trouffreville) par soixante 'Pathfinders' de la 22eme Compagnie du Major Lennox BOYD est hélas désastreux.
Suite à un vent violent et à la flak allemande qui ont dérouté les équipages des Albemarle, le saut est grandement pertubé et les Pathfinders sont déroutés hors de leurs zones prévues et ne parviennent pas à destination.
Face à ce coup du sort, n'ayant que trente minutes pour effectuer leurs actions, ils décident de procéder quand même au balisage.

01h0 à 02h00 - Malgré un incroyable désordre lors du largage, les troupes britanniques atterrissent et se regroupent dans l'obscurité afin d'accomplir leurs missions.

03h35 - Le QG de la 6eme Division Aéroportée Britannique se déploie à Ranville sur la LZ-N à bord de 55 planeurs.

04h45 - Batterie de Merville.
Prise de la batterie de Merville par les hommes du 9th Para Bataillon du Lt-Col T.OTTWAY.
Initialement la confrontation devait avoir lieu avec l'apport de 700 hommes avec équipements adéquats (canon, mortiers). Du fait du désordre engendré par les largages, seuls 150 parachutiste sont présents. L’assaut est néanmoins donné et la garnison allemande se rend à 4h45.
Les pertes dans les rangs britanniques sont de l'ordre de 70 hommes.

07h30 - Débarquement des troupes britanniques sur les plages de Sword Beach.
L'Opération Tonga, malgré certains aléas, fût une réussite. Elle permit aux troupes britanniques terrestres de pouvoir débarquer dès l'aube du 6 juin.
Elle assure la consolidation et le renforcement des unités d'assaut sur les Zones N de Ranville et Amfreville (Opération Mallard) et détermine la suite positive de l'Opération Overlord.

QUELQUES LIENS POUR EN SAVOIR PLUS

D-Day-Overlord.com - La bataille de Normandie
www.6juin1944.com - D-Day : Etat des lieux
Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925







5th/6th JUNE 1944 NIGHT - OPERATION TONGA
Study conducted by Michel Coste (62) and translated by Xavier Huguiès (77)

GEOGRAPHICAL POSITION - OPERATION TONGA

Geographical position of opération Tonga (Geoportail)

ALLIED LANDING PLANNING

On 12th February 1944, General Dwight D Eisenhower Supreme Commander of the Allied Expeditionary Forces, was ordered to penetrate Europe and, together with the other Allied Forces, to start Operations towards the Center of Germany, destroy its Armed Forces, and open a second frontline reclaimed by Staline in order to relieve the Soviet Forces effort.

The Allied Forces Supreme Command team studied three invasion areas : The Pas de Calais, Normandy and Britany.
Britany was discarded because of its geographical situation : too far from Egland and from the Allied objectives in Europe. Pas de Calais was too evident. Normandy and its large harbour, Cherbourg, was taken as the best choice.

Working out Overlord project, The Allied HQ had allocated the allies with Navy, Air Forces, and Ground Forces missions, and prepared the Landing set up.
The Landing Day (D-Day) initially planned May 1st, was postponned to June 1st, then June 6th because of bad weather.

On June 6th, from 06:30 to 07:45, more han 170 000 men land on
Secteurs de débarquement (carte de www.dday-overlord.com)
Normandy beaches
-- Utah Beach and Omaha Beach for US Forces, Gold Beach, Juno Beach and Sword Beach for the Anglo-Canadian and French Forces - following an artillery preparation, and a systematic air bombing of enemy targets.

In order to prepare and make for a good sequence of the Landing, the HQ had planned the day before, a series of airborne operations in order to destroy enemy sites, occupy key points, and hold back enemy potential reinforcement.
At 23:55, June 5th, Airborne Forces, under a joint US-British Command, are dropped on the Continent on various spots in order to carry out the planned missions. They’ll have a determining part on the positive development of the landing.
These troops, scheduled to secure the landing in advanced guard shall be dropped either from airplanes or gliders on Drop Zones (DZ) by the RAF 6th Airborne and the USAF 9th TAF
Each airborne troops have accurate missions upon distinct enemy zones ot targets, that we shall consider here.

BRITISH AIRBORNE MISSIONS

Air Units :
6th Airborne. (Royal Air Force. Airborne Transport Forces)

N° 38 Group :
295, 570 Sqns. Base: Harwell, Berkshire.
296, 297 Sqns. Base: Brize Norton, Oxfordshire
190, 620 Sqns. Base: Fairford, Gloucestershire.
196, 299 Sqns. Base: Keevill, Wiltshire.
298, 644 Sqns. Base: Tarrant Rushton, Dorset.

N° 46 Group :
233 Sqn. Base: Down Ampney, Gloucestershire.
512, 575 Sqns. Base: Blakehill Farm, Oxfordshire
190, 620 Sqns. Base: Broadwell, Oxfordshire.

Aircraft used for paratroop and equipment dropping depending on Units were
Plane Short Stirling (photo de www.raf.mod.uk)
Short Stirling
,
Plane Armstrong Albemarle (photo www.airwar.ru)
Armstrong Albemarle
,
Plane Dakota (photo fr.academic.ru)
C-47 Dakota
.
Glider Horsa (photo www.avionslégendaires.net)
Horsa
,
Glider Hamilcar (photo crash-aerien.aero)
Halmicar
.

Technical details can be found on this site in the 'Caractéristiques des avions'

GOAL

Holding the left wing of the Landing Sector at the back side of Sword Beach.

Zones LZ and DZ scheduled for the 5th/6th June night :
LZ-X : River Orne and Canal.
LZ-Y : Rivière Orne and Canal.
DZ-V : Varaville.
DZ-K : Touffréville.
DZ-N : Ranville.
LZ-N : Ranville.
LZ-W : St-Aubin-d'Arquenay.

TONGA OPERATION SETUP

Opération 'Coup de Main'
First of all, ensure a control over the two closest bridges of the landing area : Bénouville (Pegasus Bridge) and Ranville (Horsa Bridge) ) being of a crucial strategic interest, and destroy their defenses to prevent the gathering of reinforcements (mainly enemy tanks).
LZ-X : 3 horsa #91,92,93.
LZ-Y : 3 horsa #94,95,96.

00:20 Marking of airborne Landing by Pathfinders.
DZ-N : 7 Albemarle (Pathfinders 5th Paratroop Brigade).
DZ-V : 16 Albemarle (Pathfinders 3rd Paratroop Brigade).
DZ-K : 4 Albemarle (Pathfinders 8th Paratroop Brigade).

'Tonga' Opération
Achieved by Releasing or Air dropping, some 6 hours before the Landing, in order to bring the 3rd and 5th Paratchute Brigades in their whole, as well as the Division HQ and the heavy defense elements (Anti Tank artillery).

00:50 - Start the Airborne Landing of the biggest part of the 6th Airlanding Brigade to relieve and reinforce the initial attack, destroy the five bridges over the Dive River to prevent the moves of German Forces and prepare the attack of Merville battery scheduled at 04 :30 together with troops and equipment :
DZ/LZ-N : 89 Stirling (5th Par. Br) - 27 Dakota (5th Par. Br.) - 19 Albemarle (5th Par. Br.) - 2 Stirling (3rd A/B div. HQ)
DZ-V : 71 Dakota - 11 Horsa (53rd Par. Br. 8th Par.Bat.)
DZ-K : 37 Dakota - 6 Horsa (8th Par. Bat.)

03:20 - Airdropping of the remaining of the the 6th Airborne Division, elements of Engineers and Artillery troops.
LZ-N : 68 Horsa - 4 Hamilcar

04:30 - Dropping of a 9th Par. Bat. Detachment around the Merville Battery to destroy it together with troops earlier dropped at 00:50

RESULTS

00:20 - Gliders released over Cabourg. The first (Horsa 91-PF800) lands 40m away from Benouville Bridge, two more (Horsa 92-LW943 and Horsa 93-LH469) land 100m away.
Gliders crew : ici

Gliders N°94(PF723) and N°95 (LJ326) land 150m away from Ranville, the 6th, N°96(PF791) lands 12 km away from the target.
Gliders crew 94 et 95 here

Under Major HOWARD orders, British Airborne troops take control of both bridges (Benouville and Ranville.
Their mision accomplished, they had to hold and wait for Lord LOVAT sea landing.
Reinforced by 6th Air Div., they had to drive back and contain German counter attacks.
A 13:02 - The junction with Lors Lovat troops was completed. Airborne troops set back after they handed over the Bridges free from damage.

00:20 - Marking of DZ intended for the Dropping of the 6th Airborne Div. (DZ- Noth-east of Ranville, DZ-V West of Varaville, DZ-K West of Trouffeville) by 60 Pathfinders (Mal. Lennox BOYD 22th Comp) is calamitous.
Because of strong winds and the German Flak which mislead Albermarle Crews, the dropping is greatly disturbed and the Pathinders are pushed away from their targets they are unable to reach.
Facing their fate, having only thirty minutes to perform their job, they decide yet to carry out the marking.

01:00 to 02:00 - Inspite of a dropping performed in an unbelievable mess, British troops land in the dark and manage to get together to perform their missions.

03:35 - The British 6th Airb. Div. are deployed at Ranville LZ-N on board 55 gliders.

04:45 - Merville Battery :
Storming Of Merville Battery by Lt-Col T.OTTWAY 9th Pa. Bat.
Initially, it should have taken place with 700 soldiers and appropriate weapons. (Guns, mortars.). Because of the chaos induced by the defective droppings, only 150 paratroopers are on the spot. Nevertheless, the assault is launched and the German garrison surrenders at 04:45.
Around 70 British Soldiers lost their life.

07:30 - Landing of British Troops on Sword Beach.
Tonga Operation, in spite of some hazards, was a success. British Land Forces could land on 16th June day break.
It secures the strengthening of Assault Units on N zones in Ranville and Amfreville (Malard Operation) and marks out the positive follow up of Overlord Operation..

SOME LINKS FOR MORE

D-Day-Overlord.com - La bataille de Normandie
www.6juin1944.com - D-Day : Etat des lieux
Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925