Crash Landing du B-26 Marauder - type G-10-MA - s/n 43-34460 4T*?
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 05-06-2019
Date Nation Département Unité - Mission
02-12-1944 Etats-Unis Marne 394thBG/585thBS/9thAF Combat
Localisation Près de Suippes
Circonstances Au retour de mission, par mauvaises conditions météo et à court de carburant, se pose dans champ train rentré - 12h52 - Avion détruit
Commentaires Décollage terrain A-74 Cambrai/Niergnies (59)
Sources André Hautier (source: www.ww2buddies.com / www.aviationarchaeology.com) / Accident Report (source AFHRA)
Historique fiche 22/12/2016=Création - 05/06/2019rapport,Équip
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Capt Robert A Hale Pil USAAF Récupéré O-423805
2Lt Clark G Jr McKinnon CoP USAAF Récupéré O-823909
Capt Herbert P Brunson Bomb USAAF Récupéré O-726118
S/Sgt Salvatore F Alassi Bomb USAAF Récupéré 12166182
T/Sgt Fred H Jr Pope Mec USAAF Récupéré 19176635
S/Sgt Anton M Brenk Mit USAAF Récupéré 18055361
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Extrait du rapport du pilote (Source: Accident Report - AFHRA):
My approach was fast but necessarily so because at about 60 ft - 80ft in the air my right engine quit and immediately after that the left engine quit. I gave my pre-arranged signal to the co-pilot, who feathered both engines and cut all switches and cropped the flaps. He hit the ground quite gently and snidded straight ahead for ewhile where very suddently the ship turned sideways and "bucked" - thats is, bouncing, stopping, bouncing, etc. Finally it came to a halt with a terrific jolt and we abandoned it in a matter of very few seconds. On the approach, I opened all emergency hatches in the pilot's compartment. The bombardier, the co-pilot and myself left by these hatches. The other three men left by the escape hatch in the navigator's compartment.
-----
Mon approche était rapide, mais nécessairement parce qu’à environ 60 pieds dans les airs, mon moteur droit a cessé de fonctionner et immédiatement après, le moteur gauche s’est arrêté. J'ai donné mon signal pré-arrangé au copilote, qui a mis les deux moteurs en drapeau, a coupé tous les commutateurs et rogné les volets. Il a heurté le sol assez doucement et a grimpé droit devant lui pendant un moment où très soudainement le navire a tourné sur le côté et s'est "renversé" - c'est-à-dire, rebondir, s'arrêter, rebondir, etc. Finalement, la situation s’est arrêtée avec une secousse terrible et nous l’avons abandonnée en quelques secondes à peine. À l'approche, j'ai ouvert toutes les trappes d'urgence dans la cabine du pilote. Le bombardier, le co-pilote et moi-même avons laissé par ces écoutilles. Les trois autres hommes sont sortis par la trappe d'évacuation dans le compartiment du navigateur.)

Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925
Explications des menus par passage du curseur sur les menus - English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net