Crash Landing du Junkers Ju 88 - type - s/n 21 5-AAB
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 30-12-2018
Date Nation Département Unité - Mission
19-04-1945 France Gironde GB 1/31 Aunis Bombardement - Pointe de Grave
Localisation 1km NO de Cap-Ferret
Circonstances Suite à la panne d'un moteur, le pilote se pose sur une plage - Avion submergé à marée haute - 19h00 - Avion réformé
Commentaires Décollage du terrain de Cazaux (33) - Ailier droit du peloton commandé par le Cdt Joussen, Cdt en second le GB 1/31
Sources Michel Souris (source: Livre: Deux charentes sous les bombes 1940-1945
par Christian Genet
Geste Ed
Livre: Deux Charentes sous les bombes
-p257) / Archives SHD-carton 6D42-69
Historique fiche 19/06/2015=Création - 30/12/2018=Ajout local,circonst,comm av,comm équip
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Cne Pierre Dujols Pil FAF Récupéré Contusions à la face
Cne Gouel Obs FAF Récupéré Luxation épaule droite et pied gauche - Hospitalisé à Biarritz (64)
Adj Hulin Mec FAF Récupéré Contusions à la face - Hospitalisé à Biarritz (64)
Sgt/C Bagnol Rad FAF Récupéré Fracture péroné droit et contusions - Hospitalisé à Biarritz (64)
Fiche de cet avion : à venir Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Extraits du rapport d'accident (source SHD):
A 18h40 le Cne Dujols, à l'altitude de 5100 mètres à la verticale de Pauillac, voit son moteur gauche chauffer avec des passages à vide, puis s'arrêter. Guidé par le soucis de ne risquer aucun accident à des tiers, il décide d'aller jeter ses bombes en mer. Il prend la direction d'Hourtin après avoir fait un large virage à droite. Il règle ses Volet compensateur derrière une gouverne d'avion"flettners" et met plein gaz au moteur droit.
Arrivé à la verticale de l'étang d'Hourtin, il n'est plus qu'à 2500 m. Il largue ses bombes en position "inerte" et prend la direction de Cazaux. Son moteur droit commence à chauffer et il est obligé de réduire. Arrivé à la verticale de Cap-Ferrey il est à 1200 m. Craignant de voir son moteur droit s'arrêter … il décide de se poser sur la plage. Il coupe les moteurs, les étouffe, ferme l'essence mais ne peut mettre ses hélices en drapeau. Il sort les volets, descend à 220 km/h, train rentré, et lorsqu'il commence son arrondi vers 5 ou 6 m de haut face au sud, son mécanicien largue la partie arrière de la coupole de l'avion qui va heurter la dérive.
L'avion à ce moment échappe au pilote et tombe à plat. Il fait une centaine de mètres sur le ventre et s'arrête en faisant 90° vers la droite.
… Il est difficile de vérifier ce qui a produit la panne du moteur gauche car l'avion est très difficile à retirer de l'endroit où il est, enfoncé dans le sable et est recouvert à marée haute. Il n'existe, de plus, qu'un passage très étroit entre deux champs de mines.

Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925
Explications des menus par passage du curseur sur les menus - English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net