Crash Landing du Junkers Ju 88 - type - s/n 1024 Codé-4
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 02-11-2018
Date Nation Département Unité - Mission
07-12-1944 France Haute Garonne GB 1/31 Aunis Passage à la verticale du peloton au-dessus du PC de groupe
Localisation Auzeville-Tolosane - 8 km SE Toulouse
Circonstances L'avion s'écrase en bout de piste sur les ruines d'une ferme pour une raison inconnue et prend feu - Equipage carbonisé - 16h55
Commentaires Décollage Toulouse-Blagnac (31)
Sources Michel Coste (sources: Le Fana de l'Aviation n°165-Août 1983 / Service Historique SGA / www.memorial-genweb.org) / Bernard Gaudineau / Jean-Pierre Douat / Archives SHD-Carton 6D40
Historique fiche 15/09/2012=Création - 04/11/2014=Ajout prénom Rad - 02/01/2017=Ajout inhum et comm Rad/Modif local et comm av - 02/11/2018=Ajout mission,circonst,texte
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
Adj/C Pierre Louis Coudoux Pil FAF Décédé Inconnu 35 ans - Né le 16/07/1909 à Oran, Algérie - Cne de décès: Blagnac (31)
Adj Jacques Yves Pierre Reulet Rad FAF Décédé Cim Com de Terre Cabade - Toulouse (31) 25 ans - Né le 17/12/1918 à Penne-d'Agenais (47) - Cne de décès: Blagnac (31)
Sgt André Charles Bonnafous Mit FAF Décédé Inconnu 24 ans - Né le 27/06/1919 à Cuxac-d'Aude (11) - Cne de décès: Blagnac (31)
Sgt Elie Lagrosselle Mec FAF Décédé Inconnu 24 ans - Né le 01/01/1920 à St-Elix-Theux (32) - Cne de décès: Blagnac (31)
Fiche de cet avion : à venir Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Extrait du rapport d'enquête (SHD-Carton 6D40):
L'appareil roule au sol normalement, en conservant sa direction de décollage sur environ 1000-1100 mètres puis quitte le sol, queue basse (ce qui semble normal sur ce type d'avion) il monte à 2 mètres environ, puis touche de la roue gauche sur quelques mètres et se rétablit, continue à voler à 2 mètres sans prendre de vitesse jusqu'en bordure de piste (sur environ 300 mètres). ... Parvenu à environ 60 mètres des ruines d'une ferme située en bordure de piste, le pilote a vraisemblablement essayé de passer au-dessus et a de ce fait tiré assez brusquement sur la profondeur (trace de la roue de queue seule sur le sol pendant environ 15 m).
L'avion a ainsi heurté très cabré un mur de 2 mètres 50 qui a coupé en deux le fuselage. La partie arrière est restée à quelques mètres en avant du mur. Le reste avec les plans a continué vers l'avant, passant successivement 2 pans de murs de 2 mètres 50 de haut, passant entre 2 arbres qui ont retenu les plans et s'arrêtant enfin à environ 40 mètres du 1er mur. Le feu s'est déclaré alors en plus de quelques foyers d'incendie locaux. Les moteurs étaient alors arrivés à environ 20 mètres plus loin. … Il n'a pas été possible de déterminer avec certitude les causes de l'accident.

Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925
Explications des menus par passage du curseur sur les menus - English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net