Crash du P-47 Thunderbolt - type D-21-RA - s/n 43-25529 T5*?
Fiche France-Crashes 39-45 modifiée le 24-02-2020
Date Nation Département Unité Macr Mission
30-07-1944 Etats-Unis Manche 50thFG/10thFS/9thAF 7398 Reconnaissance armee au N de Granville
Localisation Cne de Longueville - 2 km NE Granville
Circonstances Probablement abattu par des tirs d'armes légères - 21h15
Commentaires Décollage terrain A-10 Carentan (50) - Crash observé par Capt F J Burgert qui indique le crash à St-Jean-des-Champs, 9 km E de Granville (page 5662)
Sources Aerosteles / Footnote NARA-Fold3
Historique 12/10/2010=Création - 24/02/2020=Ajout rapport,lien
Grade Prenom Nom Poste Corps Etat Lieu d'Inhumation Commentaires
2Lt Richard D Taggart Pil USAAF Décédé Cim Brit Am St-James (50) - Plan (p5) - D.6.11 * O-695109 - AM+4/PH - Colorado USA
Fiche tech Correspondance grades Abréviations utilisées Filières d'évasion Camps de Pow Bases RAF/USAAF Utilitaires
Photo de la stèle sur le site Aerosteles

Rapport du rapport du Capt Burgert:
At approximately 21:12 hours 30 July 1944, a line of camouflage horse drawn artillery and miscellaneous vehicles was sighted on a road running north and south about five (5) miles East of Granville, France. As the flight maneuvered to strafe and bomb this concentration, Lt Taggart, flying Green four (4), called on the R/T saying he was badly wounded in the leg and bleeding profusely, although no enemy fire has been observed. In answer to my question as to whether he could use his leg to control the aircraft, Lt Taggart said no, he could not. I then advised the aircraft on a straight northerly sourse in a shallow dive. It crashed and exploded at three (3) seconds later at St Jean de Champs at 21;15 hours. I do not believe that the pilot left tghe aircraft.
-----------------------------
(Vers 21 h 12 le 30 juillet 1944, une ligne d'artillerie camouflée, tirée par des chevaux et de véhicules divers a été aperçue sur une route allant vers le nord et le sud à environ cinq (5) milles à l'est de Granville, en France. Alors que le vol manoeuvrait pour mitrailler et bombarder cette concentration, le Lt Taggart, volant en n°4, a appelé lpar radio disant qu'il était gravement blessé à la jambe et saignait abondamment, bien qu'aucun tir ennemi n'ait été observé. En réponse à ma question de savoir s'il pouvait utiliser sa jambe pour contrôler l'avion, le lieutenant Taggart a dit non, il ne le pouvait pas. J'ai ensuite conseillé au pilote de suivre une trajectoire rectiligne vers le nord lors d'une plongée peu profonde. Il s'est écrasé et a explosé trois (3) secondes plus tard à St Jean de Champs à 21h15. Je ne crois pas que le pilote ait quitté l'avion. )

Carte du lieu de crash d'après le Capt Burgert ICI

Droits d'auteur enregistrés, www.copyrightdepot.com sous le numéro 00051925.
Explications des menus par passage du curseur sur les menus - English translation by passage of the cursor (toolstips) - Fonds d'écran : www.malysvet.net